Accueil / Actualités / Réseau « Réussir la décentralisation au Sahel » : Bilan d’un quinquennat de cheminement

Réseau « Réussir la décentralisation au Sahel » : Bilan d’un quinquennat de cheminement

Comment réussir la décentralisation dans les pays du Sahel ? C’est la question que tente de répondre le programme « Réussir la Décentralisation au Sahel » à travers son rapport quinquennal.

A l’occasion de ses dix ans d’intervention, le programme « Réussir la Décentralisation au Sahel » a entrepris un processus de capitalisation qui a abouti à la production d’un ouvrage intitulé Décentralisation au Sahel : leçons, questions, défis. Dix ans de cheminement du programme Réussir la Décentralisation.

Cet ouvrage d’une quarantaine de pages présente les résultats de la seconde phase du programme menée entre 2005 et 2010 au Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal. Cette seconde phase avait pour objectif principal d’améliorer la gouvernance des ressources naturelles en renforçant les capacités des différents acteurs à participer à la prise de décisions.

Cinq ans durant, le programme a donc accompagné les processus de lutte pour assurer le transfert des compétences de l’Etat envers les collectivités territoriales, le renforcement des capacités des élus et des citoyens à analyser, articuler et gérer leurs affaires et enfin le renforcement des capacités populations à demander à demander des comptes aux élus.

Pour faire face à ces défis majeurs, le programme a élaboré des outils et approches d’appui à l’instauration de la bonne gouvernance au niveau local. Il s’agit entre autres de la promotion du budget participatif, la multiplication des conventions locales et la promotion du respect du genre.

De cet exercice quinquennal, le rapport tire plusieurs leçons. D’abord, le succès de la décentralisation repose une adhésion citoyenne, informée et responsable. Ensuite, la crédibilité de la décentralisation qui se fonde sur des retours et bénéfices tangibles vis-à-vis des populations locales, assure la pleine participation de celles-ci. Enfin les lenteurs des transferts de compétence et de délégation de pouvoir de l’Etat aux collectivités territoriales sont sources de défiances.

En rappel, le programme « Réussir la Décentralisation au Sahel » est né en 2001 de l’initiative de l’Institut International pour l’Environnement et le Développement (IIED) avec l’appui de la Coopération Suédoise. Le programme a pris fin en 2010.

A propos adgrafmin

Voir aussi

Sécurisation des droits fonciers des femmes rurales au Burkina Faso

Cet ouvrage n’est pas une simple compilation de textes de lois, d’analyses sociologiques sur le ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *