Accueil / Actualités / Commune de Cassou : les instances locales de gestion foncière renforcent leur compétence

Commune de Cassou : les instances locales de gestion foncière renforcent leur compétence

oiuDans le cadre du renforcement de capacités des structures villageoises chargées de la gestion du foncier, le Groupe de Recherche et d’Action sur le Foncier (GRAF) a organisé une série de formations dans la commune rurale de Cassou. Tenues du 15 décembre 2015 au 09 janvier 2016, ces formations ont concerné l’ensemble des trente villages de ladite commune.

Trois semaines durant, les acteurs locaux chargés de la gestion foncière dans la Commune de Cassou sont allés à l’école « de la loi sur le foncier rural » au Burkina Faso. Conseils villageois de Développement (CVD), Commissions Foncières Villageoises (CFV), Commissions de Conciliation Foncière Villageoise (CCFV), Cellule d’Interpellation Citoyenne (CIC), ont été outillés en vue de porter la mise en œuvre au niveau local de la loi portant régime foncier rural. Les différentes sessions de formation conduites par François LOURE et Christophe KY, deux experts du foncier, ont touché environ 600 personnes.

« Ces formations nous ont permis de comprendre la loi et surtout de connaitre notre rôle dans la gestion des questions foncières au niveau de nos villages. Cela nous tenait vraiment à cœur », explique Gouamain NEZIEN, sécrétaire de la CFV du village de Bro-silapao. Du côté du GRAF, l’on se félicite du travail accompli même si selon M. Oussoumane ZANGO assistant de programme au GRAF «  beaucoup reste encore à faire ».

En rappel, cette série de formations s’inscrit dans le cadre du programme « Suivi citoyen de la gouvernance foncière » financé par OXFAM. L’initiative est née d’un constat sur le faible fonctionnement des instances locales de gestion foncière et l’une des raisons était le fait que les acteurs ignoraient leurs rôles et responsabilités.

A propos maiga

Voir aussi

Adama Kanazoé

Foncier : ce que propose Adama Kanazoé pour résorber les problèmes

Offrir à chaque Burkinabè un toit, lutter contre la spéculation foncière, soutenir à la fois ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *